dim. Juin 7th, 2020

TALENT D'OR

Pour la promotion du sports

PETITE HISTOIRE : BUKAVU-DAWA – MUUNGANO, UN DERBY QUI DEPASSE LE CADRE DU FOOTBALL

4 min read
Partagez l'article sur:

Bukavu-Dawa – Muungano est depuis toujours le match phare du football au Sud-Kivu (une province de la République Démocratique du Congo), et qui attire l’attention de tous les Sud-Kivussiens vivants au pays ou à l’étranger.

Et pour cause, Bukavu-Dawa est considérée comme une équipe de Bashi et Muungano de Balegas.  

Bukavu-ville fut fondée en 1901 par les autorités coloniales belges, après la légendaire guerre d’usure que menèrent les Bashi du Roi Kabare contre le colonisateur belge (1901).Cette nouvelle ville était majoritairement dirigée par les Bashi de Ngweshe et Kabare. Voulant être associés à la gestion de la cité en particulier, et du pays en général, Les Lega vont créer en 1945 à Bujumbura (Burundi) l’association mutualiste UNERGA (Union des enfants du peuple Rega), qui va par la suite devenir un parti politique rassemblant toute l’élite Lega. L’UNERGA va se servir du football comme levier de propagande, et va créer une équipe de Football qui portera son nom en 1948. En 1951, les Bashi créent aussi Bushi Sport pour faire aussi la propagande de leur tribu et garder la gestion de Bukavu et du Sud-Kivu.

Le derby Bukavu-Dawa – Muungano a cette saveur épicée du tribalisme qui le rend appétissant mais aussi nauséabond.

Les Shi et Les Lega constituent plus de 60% de la population du Sud-Kivu, ce qui rend encore beaucoup pimenté le match Bushi Sport (Bukavu-Dawa) – UNERGA (Muungano). Cet aspect suffit à elle-même pour mesurer sa portée dans le paysage du Football Congolais. Les deux clubs ont écrit les plus belles pages de l’histoire de la Province sur la scène nationale.

Il faut concéder, aussi, que la comparaison entre les deux équipes aurait un peu moins de sens si le tribalisme n’était dans le jeu, car Muungano a du mal à combler son retard sur son adversaire de toujours (Bukavu-Dawa) qui a joué à deux reprise la Coupe de la CAF. Bukavu-Dawa a remporté la coupe du Congo 2008, et a terminé à la troisième place du Championnat National de Football (LINAFOOT), synonyme de qualification à la CAF. Tandis que la meilleure performance de Muungano reste la finale perdue du Championnat du Zaïre (R.D Congo) face l’AS Bilima de Kinshasa en 1984, après avoir éliminé tour-à-tour Sanga Balende de Mbuji-Mayi et Zaïre Bank de Kananga.

Les deux clubs se ressemblent sur plusieurs points, mais malheureusement ces similitudes ne les aident pas à se développer. C’est une autre curiosité, car avant de s’affronter sportivement, les deux équipes s’affrontent politiquement, culturellement…

Plusieurs politiciens se sont servis de Bukavu-Dawa et Muungano comme équipes de propagande. Nous citons : Vital KAMERHE, MUSHI BONANE, Jean-Marie KITITWA BENGANTUNDU TUMANSI, Jean-Marie BULAMBO KILOSHO, Didier OKITO… Mais en retour les deux équipes ne reçoivent malheureusement que des miettes, et sont restées moyennes et abonnées aux dernières places du championnat National.

On ne peut jamais parler du derby Bukavu-Dawa – Muungano, sans parler de ces joueurs légendaires (NDUME dit Pelé, KAKAKO, DUMBO, KALALU, Dodos MBILIZI, WITAKENGE Jeannot, CISHIBANJI, Janvier NYAKURA, MBAYU, NDINDI MUGARUKA, MAYAH MALENGERA, KASHONGO MUNYAFU, BINJA Robert…)

Dans son livre ‘’ Logique identitaire et les formations sportives sportives à Bukavu’’ publié le 17 avril 2017, Miller MILENGE WIMBA renconte :

’ La logique identitaire ethnique domine les formations sportives à Bukavu et se manifeste à travers les deux grandes et anciennes formations sportives de Bukavu à savoir L’OC BUKAVU DAWA dans le temps BUSHI SPORT et L’OC MUUNGANO dans le temps UNERGA. Ce qui s’explique aussi par le fait que parmi les habitants de Bukavu les Bashi et les lega sont majoritaires. Cette logique identitaire se manifeste lors des rencontres sportives au stade en termes de soutien et sépare les amis sportifs juste à l’entrée du stade car le stade est même divisé en deux parties la Tribune de MUUNGANO et la tribune de BUKAVU DAWA. Cette logique se manifeste en deux courants à Bukavu, le shalalisme pour le shalalile et le benewiruisme pour le Bukavu Dawa’’.

Les tacles, les chants hostiles et tribaux, les intimidations et parfois les violences résumaient la singularité du derby du Sud-Kivu, qui nous manque depuis 2010 à cause de la nouvelle formule de la Vodacom Ligue 1 et de la Ligue 2 de la LINAFOOT.

Pour cette raison ethnique, la rencontre de football qui oppose l’omnisports Club Bukavu-Dawa à l’omnisports Club Muungano, est et restera un événement incontournable au Sud-Kivu.

Fundi OBEDI

Pour soutenir le travail de www.talentdor.com, vous pouvez aussi partager cet article et laisser un commentaire.

Please follow and like us:

3 thoughts on “PETITE HISTOIRE : BUKAVU-DAWA – MUUNGANO, UN DERBY QUI DEPASSE LE CADRE DU FOOTBALL

  1. Très content de votre article cher journaliste Fundi sur le derby Shaka vs Buda… Courage. Chaque kivutien se retrouve dans cette rencontre d’une manière ou d’une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Talents d'or © Tous droits reservés. | Newsphere by AF themes.